« Jeunes Soyez Forts 2017 », une conférence qui enseigne jacques 1 :5-6 « Demandez »

« Jeunes Soyez Forts 2017 », une conférence qui enseigne jacques 1 :5-6 « Demandez »

La troisième session de la conférence « J.S.F. » vient de prendre fin sur l’atoll de Hao situé dans l’archipel des Tuamotu à trois heures de vol de Tahiti. Les organisateurs ont tenu à faire bénéficier également ses jeunes des îles éloignées. Ils étaient plus d’une soixantaine, issus des atolls de Fakarava, Makemo, Hikueru et Taenga, sans oublier les jeunes de Hao.

Communiqué de presse

La troisième session de la conférence « J.S.F. » vient de prendre fin sur l’atoll de Hao situé dans l’archipel des Tuamotu à trois heures de vol de Tahiti. Les organisateurs ont tenu à faire bénéficier également ses jeunes des îles éloignées. Ils étaient plus d’une soixantaine, issus des atolls de Fakarava, Makemo, Hikueru et Taenga, sans oublier les jeunes de Hao.

Le thème de la conférence permettait ainsi aux coordonnateurs, aux conseillers et aux dirigeants d’y orienter leurs enseignements. L’objectif était que chaque jeune puisse savoir et se souvenir que dans leur vie il y a un Dieu aimant qui les entend et qui se soucie d’eux.

L’écriture dit : « Si quelqu’un d’entre vous manque de sagesse, qu’il la demande à Dieu, qui donne à tous simplement et sans reproche, et elle lui sera donnée. MAIS qu’il la demande avec foi, sans douter ; car celui qui doute est semblable au flot de la mer, agité par le vent et poussé de côté et d’autre. »

Les instructeurs, des dirigeants de pieux tels que Président Tchan Steeve et Président Estall Henri avec Président Nauta Claude, ont animé les méditations matinales par des thématiques diverses, toutes dirigées vers le thème principal. Le personnel encadrant de la conférence composé des conseillers et coordonnateurs, du couple directeur et du couple logistique, des différentes commissions, ont tous été mis à part, c’est-à-dire qu’ils ont reçu une bénédiction spéciale qui leur permet d’œuvrer en compagnie du Seigneur à cette conférence de jeunesse.

Voici ce que dit le prophète vivant Thomas Spencer Monson :

« Souvenez-vous que cette œuvre n’est pas que la vôtre ou la mienne. C’est l’œuvre du Seigneur, et quand nous sommes au service du Seigneur, nous avons droit à son aide, souvenez-vous que le Seigneur qualifie ceux qu’il appelle. » (Appelés à servir, Etoile juillet 1996 p.47).

Toutes les qualités de personnes aimantes rassemblées, les jeunes ne pouvaient que se sentir en sécurité et aimé également. Des miracles naissent de ces conférences et des cœurs sont changés. L’évangile de Dieu est partagé avec amour et est reçu avec amour par les jeunes qui arrivent rebelles et sans repères parfois mais qui repartent avec des préceptes solides et des personnes nouvelles dans leur cœur. Le Seigneur change le cœur et le personnel apporte la parole de Dieu en toute simplicité.

Dimanche 30 juillet une grande partie des jeunes ont donc pris l’avion pour retourner dans leurs atolls respectifs. Le reste prendra l’avion ce jeudi 3 août avec l’équipe de Tahiti qui s’est déplacé pour l’événement.

Quatorze amis de l’église se sont joints à ce rassemblement et ont reçu des enseignements mais ont également partagé leur vision de la vie de jeunes. A cela les jeunes membres ont pu en tirer une leçon et ainsi rester en éveil à tout moment afin de ne pas se laisser emporter par tout vent de doctrine.

Un bilan positif disent les organisateurs qui s’attèlent déjà pour la session de Raromatai à Raiātea au mois de septembre prochain.

Un remerciement est de rigueur, surtout au maire de Hao monsieur Théodore Tuahine qui n’a pas hésité à soutenir la conférence de jeunesse, il en a fait son fer de lance, sauver la génération montante. Merci aux petites mains serviables, elles étaient nombreuses.

Merci particulier au président du District de Makemo Chong Léonard et toute son équipe qui ont prêté mains fortes et qui ont apporté un soutien inconditionnel et plein d’amour.

 

Remarque concernant le nom de l’Église:Quand vous parlez de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, veuillez utiliser le nom complet de l’Église la première fois que vous la mentionnez. Pour avoir plus de renseignements sur l’utilisation du nom de l’Église, consultez notre Guide de rédaction.