La Salle de presse
Blog

Le Bébé Miracle

Il ne faut pas jamais douter les promesse d'une bénédiction patriarcale

 

Annette et Alexis Maiterai se sont mariés en 2000 et ils ont toujours voulu avoir des enfants.

Mais quand le gynécologue d’Annette leur a dit que cela ne serais jamais être possible, ça presque crevait leurs cœurs.

« C’était dur, » disait Annette. « On a fait énormément des tentatives et on a fait des opérations. On a fait énormément des choses pour avoir un enfant ».

Annette est membre de L’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours. Et comme la plupart des membres elle a reçu une « bénédiction patriarcale » dans laquelle elle était promise qu’un jour elle aurait des enfants et qu’ils y seront sceller à Annette et son mari au temple.

Une bénédiction patriarcale est une révélation personnelle qui viens de Dieu pars l’intermédiaire d’un patriarche. Elle aide les gens à comprendre leur potentiel et les bénédictions qu’ils peuvent recevoir s’ils sont fidèles. Elle peut contenir des promesses, des exhortations, ou des avertissements pour leur guider dans la vie.

« Dans mes prières j’ai dit « Notre Père Céleste tu m’as promis des enfants », Annette disait.

Elle avait foi. Elle a fait des prières. Elle a jeûné. Et elle a beaucoup pleuré. En fin, « Dieu a entendu mes prières ». Finalement, elle est devenue enceinte.

Lorsqu’elle était sûr qu’elle était enceinte, elle est allée voir son gynécologue pour lui le dire. Et il était bien étonné, disait Annette.

Six mois plus tard le bébé était né prématuré, et en ce moment-là les médecins croyaient que soit Annette soit le bébé pourrait mourir pendant l’accouchement. Et quand le bébé était né, elle ne pesait qu’un kilo. Mais elle était forte.

Annette et Alexis l’a donné le prénom « Espoir ». Et pour les trois mois suivants, elle a fallu rester à l’hôpital dans une couveuse.
 
« On avait énormément peur », disait Annette. Ils ont resté tous les jours à côte d’elle.

Annette expliquait que le jour qu’ils ont eu le plus peur c’était le jour qu’ils ont vu l'enlèvement de l’oxygène pour voir si Espoir pouvait respirer soi-même tout seule.

« Lorsque que mon bébé respirait je respirais pour elle. Je voulais l’aider aussi », elle disait.

Aujourd’hui Espoir a 9 ans et elle a de très bonne sante. Elle était baptisée il y a un an. Et elle a même une petite sœur qui s’appelle Liahona–une deuxième bénédiction du Dieu.

Maintenant Annette et Alexis ont commencé de suivre des cours d’autonomie au centre à Papeete pendant que Alexis est à la recherche de l’emploi. Plus important, Alexis va être baptiser bientôt.

« Dans un an, nous allons au temple pour être sceller », Annette disait.

Il ne faut pas jamais douter les promesses du Seigneur. 

Remarque concernant le nom de l’Église:Quand vous parlez de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, veuillez utiliser le nom complet de l’Église la première fois que vous la mentionnez. Pour avoir plus de renseignements sur l’utilisation du nom de l’Église, consultez notre Guide de rédaction.

Parcourir le Blog

À propos de

This blog is managed and written by staff of the Public Affairs Department of The Church of Jesus Christ of Latter-day Saints. The information here is reliable and accurate but should not necessarily be viewed as official statements from the Church. The purpose of this blog is to provide journalists, bloggers, and the public with additional context and information regarding public issues involving the Church. For official news releases and statements from the Church, visit MormonNewsroom.org.