Quand Président Snow a ramené à la vie une fille :
Un récit incroyable du monde des esprits

Quand Président Snow a ramené à la vie une fille :
Un récit incroyable du monde des esprits

Communiqué de presse
 

Quand Président Snow a ramené à la vie une fille :

Un récit incroyable du monde des esprits

By LDS Living | Jun. 14, 2016

En tant que saints des derniers jours, nous avons accès à plusieurs récits inspirants et réconfortants sur ce qui nous attend après la mort.

Non seulement les dirigeants de l’église ont donné des récits détaillés de ce qu’apportera la prochaine vie, mais nous avons aussi le Plan du Salut qui montre le but principal de tout cela.

Et parsemés parmi notre doctrine de l’église, il y a plusieurs récits de personnes qui ont effectivement vu et fait l’expérience de cet autre monde.

Un de ces récits vient d’une jeune fille, Ella Jensen, qui fut ramenée à la vie par Président Lorenzo Snow.

Dans le livre The Holy Temple, Président Packer explique cette histoire incroyable :

« Dans les premiers jours de la ville de Brigham City,

  • il y avait eu une conférence de pieu. Président Lorenzo Snow, du pieu de Box Elder, membre du collège des douze Apôtres prenait la parole dans la réunion.
  • Derrière lui, il y avait Elder Rudger Clawson qui était assis à l’estrade. Une note fut apportée à la réunion et donnée à Président Snow, au pupitre.
  • Il lut la note qui demandait à ce qu’il annonce les services funéraires d’Ella Jensen qui était décédée ce matinlà.

  • Au lieu de faire l’annonce Président Snow annonça à la congrégation qu’il y avait un problème dans la communauté et que lui et Frère Clawson seront excusés de la réunion pour un moment.
  • Ils parcoururent en charrette les quelques kilomètres jusqu’à la maison de Jensen.
  • Là, ils trouvèrent les parents en deuil et le corps de la fille de dixneuf ans, lavé et allongé pour l’enterrement.
  • Président Snow dit aux parents de ne pas craindre et les deux frères bénirent la fille.
  • Ils restèrent un moment autour du corps mais rien ne se produisit ; et ils partirent.

Peu après leur départ, la fille bougea, ouvrit les yeux et dit : « Où est-il ? Où est-il ?

Les parents ont demandé : « Où est qui ?

  • Où est président Snow ; il m’a rappelée ! »

Elle donna alors un récit détaillé de son expérience dans le monde des esprits,

  • y compris sa rencontre avec son grand-père qu’elle avait apprécié avec grande joie.
  • Il l’accueilli poliment avec une affection, mais il était très occupé et s’était excusé à cause du poids de responsabilité qu’il avait.

En octobre 1929, The Improvement Era, une publication officielle de l’église jusqu’en 1970 qui a été remplacé par the New Era et Ensign, avait publié un récit détaillé du séjour incroyable de Ella dans le monde des esprits.

Voici quelques exemples d’expérience merveilleuse. (pour lire le récit entier, vous pouvez avoir le magasine d’origine ici)

1 - Visite du monde des esprits

Concernant les trois heures et plus que Ella a passé dans le monde des esprits, elle raconte :

« Je pouvais voir les personnes de l’autre monde et entendre la plus belle musique et le plus beau chant que j’ai jamais entendu.

  • Le chant a duré six heures, pendant tout le temps que je me préparais pour quitter cette terre et je pouvais tout entendre de la maison. A 10 heures, mon esprit quitta mon corps.
  • Cela me prit du temps pour décider de partir parce que je pouvais entendre et voir les gens pleurer et geindre sur moi.
  • C’était très dure pour moi de les quitter mais à mesure que j’avais un clin d’œil de l’autre côté,
  •  j’étais curieux d’y aller et toute attention et souci me quittèrent.

  • Je suis entrée dans un grand hall. C’était si log que je pouvais voir la fin. C’était plein de monde.
  • Comme j’allais à travers la multitude, la première personne que je reconnus fut grandpère H.P. Jensen qui était assis à l’autre bout de de la salle en train d’écrire.  Il leva la tête et semblait étonné de me voir et dit :
  • Pourquoi, ma petite fille Ella est ici ?
  • Il était très content, m’a complimenté tout en continuant d’écrire.
  • Je continuai à avancer dans la salle et rencontrais beaucoup de membres de ma famille et beaucoup d’amis.
  • C’était comme traverser une rue pleine de monde d’une grande ville où vous rencontrez beaucoup de monde et vous ne pouvez reconnaître que très peu de personnes…

Certains me demandaient des nouvelles de leurs amis et des membres de leurs familles sur la terre.

  • Parmi eux, il y avait mon cousin. Il m’a demandé comment les gens étaient là-bas
  • et avait dit qu’il était triste d’entendre que certains des garçons usaient du tabac, de boissons alcoolisées et beaucoup de choses qui étaient dangereux pour eux.

Ceci me donnait la preuve que les gens de l’autre monde connaissent très bien ce qui se passe sur la terre.

  • Les gens étaient tous vêtus de blanc ou de couleur crème,
  • mis à part Oncle Hans Jensen, qui avait ses vêtements sombres et des bottes longues,
  • les choses qu’il portait lorsqu’il s’est noyé dans la rivière Snake à Idaho.

Chacun semblait parfaitement heureux.

  • J’avais eu une très bonne rencontre avec chacun de ceux que je connaissais.
  • Finalement, j’atteignis la fin de cette longue salle.
  • J’ai ouvert une porte et je suis entrée dans une autre salle plein d’enfants.
  • Ils étaient tous rangés en ordre parfait, les plus petits d’abord, puis les plus grands, selon l’âge et la taille, les plus grands dans les rangées de derrière tout autour de la salle.
  • Ils semblaient rassemblés dans une sorte de classe de Primaire ou d’Ecole du Dimanche présidée par Tante Eliza R. Snow.
  • Il y avait des centaines de petits enfants.

2 – Retour à la vie mortelle

C’était pendant que j’étais debout, écoutant les enfants chanter “ Gladly Meeting, Kindly Greeting’,

que j’entendis votre père. President Lorenzo Snow m’appela. Il avait dit :

  • “Soeur Ella, vous devez revenir parce que votre mission n’est pas encore terminé sur la terre.
  • Alors, j’ai juste parlé avec Tante Eliza R. Snow et je lui ai dit que je devais retourner (sur terre).

  • Revenant à travers la longue salle, j’avais dit aux gens que j’allais retourner sur la terre
  • mais il semblait qu’ils voulaient que je reste avec eux.
  • J’ai obéi à l’appel bien que c’était contre mon désir,
  • parce que la et le bonheur parfait prédominaient là, pas de souffrance ni tristesse.
  •  J’étais tellement remonté par tout ce que j’ai vu et entendu.
  • J’ai beaucoup détesté de quitter cet endroit  magnifique.

Ceci a toujours été une source de réconfort pour moi.

  • J’ai appris par cette expérience que nous ne devrions pas trop souffrir pour le départ de nos êtres aimés
  • et spécialement au moment de nous quitter.
  • Je pense que nous devrions tous être aussi calme et tranquille que possible.

3 – Réconforter ceux que l’on quitte.

Alphonzo H. Snow, vivant maintenant à Salt Lake City, raconte son expérience suivante :

« Ma femme, Minnie, et moi avons entendu à propos de la mort de Ella Jensen et son retour à la vie et nous l’avons appelé pour la rencontrer. Lorsque nous sommes entrés dans la salle, elle a dit :

« Oh, venez, Alphonzo H. et Minnie, j’ai quelque chose à vous dire.

  • Après mon retour sur la terre, j’ai raconté à mes parents quelquesunes des expériences remarquables que j’ai eues pendant que j’étais dans le monde des esprits.
  • Mais il y a eu une expérience qui était très étrange et je ne peux pas le comprendre.

  • Vous savez, votre petit garçon Alphie a été dans ma classe d’école du dimanche dans la première paroisse.
  • Je l’ai toujours beaucoup aimé.
  • Pendant que j’étais dans la classe des enfants de Tante Eliza R. Snow dans le monde des esprits, j’ai reconnu plusieurs enfants.
  • Mais plusieurs d’entre eux étaient morts sauf un et c’était le petit Alphie.
  • Je n’avais pas pu comprendre comment il pouvait être parmi eux et être encore en vie.

Lorsque j’avais dit ceci à la maman, elle dit :

« Oui, Ella, le petit Alphie est mort, aussi.

  • Il est mort très tôt ce matin pendant que tu étais très malade.
  • Nous savons que tu l’aimais et que ce serait un choc pour toi.
  • C’est pourquoi, nous ne vous avons pas parlé de sa mort….

Ce fut très consolant, finalement, d’entendre Ella nous dire avoir vu notre cher petit garçon et qu’il était très heureux.

Elle disait que ce n’était bien pour nous d’être en deuil et malheureux pour lui

mais qu’il serait beaucoup plus heureux si vous l’étions pas.

Traduit par Marama Tarati > 01/07/17

Remarque concernant le nom de l’Église:Quand vous parlez de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, veuillez utiliser le nom complet de l’Église la première fois que vous la mentionnez. Pour avoir plus de renseignements sur l’utilisation du nom de l’Église, consultez notre Guide de rédaction.