Thème

Le Livre de Mormon, un autre témoignage de Jésus-Christ

Depuis sa première publication en 1830, le Livre de Mormon a été traduit intégralement en quatre-vingt-deux langues, et imprimé à plus de cent cinquante millions d’exemplaires. On l’a décrit comme la « clef de voûte » de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours . Dès le commencement, les membres de l’Église l’ont accepté comme livre d’Écritures.

Cela ne veut pas dire que pour les membres de l’Église le Livre de Mormon remplace la Bible comme livre d’Écritures. Ils utilisent la Bible et le Livre de Mormon conjointement dans leur prédication et l’étude personnelle.

Les saints des derniers jours croient aussi que le Livre de Mormon est un texte provenant de grandes civilisations de l’Amérique ancienne.

 

Selon le texte, un homme nommé Léhi, qui partit de Jérusalem avec sa famille aux alentours de l’an 600 av. J.C., est à l’origine d’une de ces civilisations. Ils voyagèrent jusqu’à la mer, construisirent un navire et traversèrent l’océan jusqu’en Amérique.

Après l’arrivée du groupe dans le Nouveau Monde, suite à des désaccords croissants, les groupes de familles se sont fragmentés en clans, et sont finalement devenus deux nations opposées. Des conflits s’ensuivirent pendant les mille ans qui y sont décrits, menant à la destruction finale d’une de ces nations.

Au fil de cette histoire, on lit plusieurs prophéties et des témoignages sur Jésus-Christ en tant que Sauveur du monde, y compris la visite impressionnante de Jésus ressuscité aux habitants du Nouveau Monde.

Le Livre de Mormon affirme que, pendant son ministère aux habitants de l’Amérique ancienne, le Christ établit son Église, comme il l’avait fait dans l’Ancien Monde.

Selon le texte, le peuple vécut dans l’unité et la prospérité pendant près de deux cents ans après la visite du Christ.

Puis, le temps passant, beaucoup commencèrent à abandonner les enseignements du Christ. La méchanceté régnait parmi eux, et il s’ensuivit la destruction de la nation entière suite à une guerre d’extermination.

Le Livre de Mormon nous dit comment ces événements furent soigneusement gravés sur des plaques de métal. Les premières personnes qui quittèrent Jérusalem reçurent la responsabilité de conserver ces textes et de les mettre à jour, et cette responsabilité fut transmise de génération en génération.

L’un des derniers historiens fut Mormon, prophète de l’Amérique ancienne, qui abrégea les siècles d’histoire en un récit plus concis sur des plaques d’or.

Ce texte abrégé passa de Mormon à son fils Moroni , le dernier survivant connu de cette nation, qui, vers la fin de sa vie, enterra les plaques dans une colline située dans ce qui, des siècles plus tard, deviendrait l’État de New York.

Les saints des derniers jours croient que c’est sur cette colline, appelée aujourd’hui la colline Cumorah , près de Palmyra, dans l’état de New York, que Moroni revint en 1823 en tant qu’ange pour montrer au jeune Joseph Smith où se trouvaient cachées les plaques. Plus tard, Joseph Smith fonda l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours.

En lisant l’histoire des débuts de l’Église, on voit que Moroni confia temporairement les plaques d’or à Joseph Smith, qui permit àtrois hommesde les voir et àhuit autresde les manipuler. Le témoignage écrit de ces témoins suit l’introduction du Livre de Mormon.

Joseph traduisit les plaques en à peu près trois mois, puis les rendit à l’ange Moroni. Le Livre de Mormon fut publié pour la première fois en anglais dans l’état de New York en 1830.

En 1851, il fut traduit en danois, sa première traduction dans une autre langue que l’anglais. Et en l’an 2000, l’Église a atteint une étape importante en portant le nombre total de traductions du Livre de Mormon à cent, y compris l’anglais. Le livre est publié dans son intégralité dans quatre-vingt-une langues autres que l’anglais, et des morceaux choisis sont publiés dans vingt-cinq autres langues.

Pour permettre de clarifier et de souligner le but du Livre de Mormon, on a ajouté un sous-titre en 1982. Le titre complet est : Le Livre de Mormon : Un autre témoignage de Jésus-Christ.

Outre la traduction du Livre de Mormon, Joseph Smith a transcrit d’autres révélations qu’il a reçues de Dieu. Plusieurs d’entre elles se trouvent dans deux autres livres d’Écritures modernes appelés les Doctrine et Alliances et la Perle de Grand Prix .

Remarque concernant le nom de l’Église:Quand vous parlez de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, veuillez utiliser le nom complet de l’Église la première fois que vous la mentionnez. Pour avoir plus de renseignements sur l’utilisation du nom de l’Église, consultez notre Guide de rédaction.