Communiqué de presse

Réorganisation du pieu de Mahina, Tahiti

 

Trois mois après la création du nouveau pieu de Mahina, en octobre 2012, les membres de l'Eglise de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours de la côte Est étaient à nouveau invités le dimanche 27 janvier 2013 pour soutenir une nouvelle présidence de pieu. En effet, suite au décès inattendu du président Emile Tama, au mois de décembre, il était nécessaire de réorganiser la présidence du pieu. Président Tama est décédé subitement dans la nuit du 2 au 3 décembre 2012 après moins de deux mois de présidence du nouveau pieu de Mahina, organisé le 14 octobre 2012.

Elder James J. Hamula, Membre du Collège des Soixante-Dix et Président de la Région du Pacifique, était envoyé par la Première Présidence et le Conseil des douze apôtres pour présider cette conférence de pieu très spéciale. Il était assisté d'Elder T. Marama Tarati, également Membre du Collège des Soixante-Dix, pour procéder à la réorganisation du pieu. 

Près de 900 personnes ont répondu à l’invitation d’Elder Hamula lors de l’unique session générale, organisée dans la chapelle mormone de Fariipiti, le dimanche matin. Conviée pour soutenir la nouvelle présidence, la congrégation a approuvé à l’unanimité l’appel des trois frères qui leur ont été présentés :

-          Comme nouveau Président du pieu de Mahina : Frère Emile Aumerand. Il était déjà le premier conseiller dans la présidence sortante (octobre 2012). Il a aussi servi comme secrétaire exécutif dans la présidence du pieu de Arue (2011-2012), et bien avant cela comme évêque de la paroisse de Matavai, commune de Mahina.

-          Comme premier conseiller : Frère Thierry Maraetefau, ancien évêque de la paroisse de Tahara’a puis de la paroisse de Tiarei.

-          Et comme deuxième conseiller : Frère Léonard Brown, ancien président de branche de Takaroa (atoll des Tuamotu Nord) et Secrétaire Exécutif de la présidence sortante.

De nombreux messages édifiants ont été partagés lors de cette réunion. La veuve d'Emile Tama a d'abord rendu témoignage du pouvoir miraculeux de l’Évangile qui leur a permis, à elle et ses trois filles adultes, d’endurer cette épreuve douloureuse et de rester fortes dans la foi en ces moments de grandes tribulations. Les membres de la nouvelle présidence de pieu de Mahina ont ensuite rendu un puissant témoignage du Christ. Elder Tarati et Elder Hamula ont clôturé la réunion par des messages inspirants et édifiants.

*Dans l’Eglise de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, un pieu est une circonscription géographique rassemblant plusieurs paroisses.

Remarque concernant le nom de l’Église:Quand vous parlez de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours, veuillez utiliser le nom complet de l’Église la première fois que vous la mentionnez. Pour avoir plus de renseignements sur l’utilisation du nom de l’Église, consultez notre Guide de rédaction.